Articles - Livres

Les Belges à Buchenwald et dans ses kommandos extérieurs

  |   5  |  Poster commentaire  |  Livres


et ouvrage, rédigé en hommage aux Belges qui ont vécu, qui ont lutté ou qui sont morts à Buchenwald, n'a pas la prétention d'être complet ni exhaustif.

Les auteurs ont cependant tenté de soumettre tous leurs documents et témoignages à la critique historique.

Ils se sont efforcés de respecter les formes de langage utilisées par les anciens détenus interrogés. Tout autre manière de procéder aurait dénaturé la spontanéité des souvenirs évoqués. Il ne s'agit plus, en l'occurrence, d'une certaine littérature émotive exploitée souvent à des fins discutables, mais de rappels sans forfanterie, de tortures psychologiques, morales et physiques, dont les victimes conservent au plus profond d'elles-mêmes l'effroi et l'horreur. C'est pourquoi une question déterminante se posera aux lecteurs de ces pages d'épouvante : comment les ex-déportés politiques survivants ont-ils été en mesure de s'insérer — au retour des affres de la déportation — dans une société insouciante et peu préparée à combattre un éventuel retour au monde concentrationnaire.

La signification précise de maints termes en langue allemande est parfois difficilement définissable.

Le peu de temps qui leur a été imparti a obligé les auteurs à limiter le sujet. Cette « Vie des Belges à Buchenwald et ses kommandos » ne concerne que les prisonniers politiques. Il est clair qu'une, étude plus approfondie, que nous nous proposons de poursuivre, nous obligera à analyser l'histoire et le comportement de Vensemble des détenus belges à Buchenwald.

En outre, nous avons été forcés de ne pratiquer que des sondages au niveau des prisonniers politiques belges eux-mêmes.

Nous demandons donc au lecteur de considérer le présent ouvrage comme une approche du sujet.