forum

Chronologie 1 » De 2000 à 2030 » Villeneuve - 73e anniversaire des fusillés de Montluc

Administrateur

rank_admin.png

Avatar

Inscrit le: 27/12/2013

Messages: 6505

Le 16/07/2017 à 10h15


La municipalité de Villeneuve, les anciens combattants et les Villeneuvois ont célébré le souvenir douloureux du 13 juin 1944 des fusillés de la prison de Montluc au monument de Boye.


19 prisonniers tirés aux aurores de leur cellule


L’histoire ne peut oublier ces 19 prisonniers tirés aux aurores de leur cellule et rassemblés dans la cour de la prison. Ils boivent leur dernier café menottes aux mains, sont chargés dans un convoi et dirigés sur la gestapo. Après des heures d’attente, ils sont conduits au nord de Lyon, ils arrivent à Villeneuve vers 11 heures et prennent la direction de Saint-Trivier jusqu’au lieu-dit “Bois de Boye”. Chacun d’entre eux a compris que c’est la fin de leur parcours, leurs derniers souvenirs sont pour leurs familles, ils savent qu’ils vont être exécutés. Ils sont conduits dans un champ par groupe de 6 et abattus sauvagement dans le dos. Parmi eux, un seul survit, il se nomme Jacques Thoinet, il est gravement blessé. Il reste immobile et fait le mort une grande partie de la journée. Après le départ des nazis, il se lève et tant bien que mal se cache et traverse le bois de Boye pour arriver enfin à la ferme de Guesse-Moignans. Il sera recueilli, soigné, nourri et caché un long moment. Il ne devra sa vie qu’aux familles Pommier, Vignard, Girard et Philppe, ce au péril de leur vie. Il va petit à petit guérir grâce à ces êtres merveilleux et rejoindra les après la résistance.



Les enfants de l’école ont écrit…


Les enfants de l’école ont eux aussi voulu témoigner leur ressenti par ce petit mot plein de poésie : “Nous n’avons jamais connu la guerre et ses horreurs, et c’est une vraie chance. Si chacun de nous respecte ses camarades d’école, ses voisins, toutes les personnes que nous rencontrons puis rencontrerons au fil de nos sorties, de nos vacances, de nos voyages et plus tard de notre travail, si chacun accepte les différences, source de tant de richesses, alors le monde pourra enfin trouver la PAIX. Nous aurions envie d’effacer certaines périodes noires de l’Histoire comme la 2e guerre mondiale, mais ce n’est pas possible. Alors tirons les leçons de ces tristes années et construisons-nous un avenir meilleur, tous ensemble”.


La source: http://www.voixdelain.fr/blog/2017/07/11/73e-anniversaire-des-fusilles-de-montluc/
Site web    
Répondre
Vous n'êtes pas autorisé à écrire dans cette catégorie
1 Utilisateur en ligne : 0 Administrateur, 0 Modérateur, 0 Membre et 1 Visiteur
Utilisateur en ligne : Aucun membre connecté