forum

Et après ? De 1946 à maintenant » De 2000 à 2030 » La Roche-en-Ardenne orpheline de Paul Lambert

Administrateur

rank_admin.png

Avatar

Inscrit le: 27/12/2013

Messages: 6335

Le 23/09/2017 à 09h12


Personne incontournable en terre rochoise, Paul Lambert avait de nombreuses facettes. Il a toujours défendu sa ville. Il est décédé hier.

C’est un véritable monument de la vie rochoise qui vient de tirer sa révérence, ce lundi dans l’après-midi. Paul Lambert n’est plus.

Victime d’un AVC il y a un peu plus d’un mois, les dernières informations sur sa santé laissaient malheureusement craindre le pire.

Paul Lambert a été au cours de sa vie un personnage multifacettes. Il a vu le jour en janvier 1938.

Sa jeunesse sera marquée par la Seconde Guerre mondiale et plus particulièrement par la Bataille des Ardennes. Jamais avare de souvenirs personnels, Paul Lambert a toujours voulu rendre hommage à ces victimes du conflit.

Il a été pendant de très nombreuses années porte-drapeau de la fédération rochoise des combattants, arborant fièrement son béret des Chasseurs ardennais, là où il avait fait son service militaire.

Histoire et folklore

Impossible de parler de la vie de Paul Lambert sans évoquer sa passion pour l’histoire et le folklore, pour les traditions et le terroir. Guide au château, conteur, animateur à la grande époque des radios libres, Paul aimait sa ville. Et lorsque, dans les années 1980, la confrérie du Purnalet voit le jour, il est parmi les fondateurs. Mayeur puis prévôt de ladite confrérie, il a également endossé la fonction de président du Conseil noble de la province de Luxembourg. Voulant mettre sa région en avant, il a été de toutes les structures touristiques du SI à la Maison du Tourisme: «Paul était de l’aventure de la création de la Maison du tourisme avec Houffalize. Il y a joué un rôle très important», se remémore, non sans une émotion perceptible, le bourgmestre rochois, Guy Gilloteaux.

Ancré dans sa commune

Guy Gilloteaux se souvient du disparu en ces termes : «Paul, c’était une voix. Celle des plaines de vacances à la Maison verte, celle d’un guide touristique, d’un porte-drapeau. C’était la voix du chapitre du Purnalet.» Ayant une pensée pour les membres de sa famille, le bourgmestre ponctue: «Il faisait partie de ces personnes dont on imagine qu’elles ne disparaîtront jamais, tant elles sont ancrées dans la vie de notre commune.»

Du club de natation à l’ASBL Action-Animation-Tourisme en passant par le centre sportif, il était de tout ce qui pouvait donner une plus-value à sa cité.

Il sera inhumé dans cette dernière, ce vendredi.

La source: http://www.lavenir.net/cnt/dmf20170918_01057175/la-roche-en-ardenne-orpheline-de-paul-lambert
Site web    
Répondre
Vous n'êtes pas autorisé à écrire dans cette catégorie
1 Utilisateur en ligne : 0 Administrateur, 0 Modérateur, 0 Membre et 1 Visiteur
Utilisateur en ligne : Aucun membre connecté