forum

Et après » Accueil et exode entre 1914 et 1918

Administrateur

rank_admin.png

Avatar

Inscrit le: 27/12/2013

Messages: 10197

Le 10/03/2018 à 14h18


L’accueil des réfugiés français et l’exode des Silenrivains en France durant la première guerre mondiale sont les thèmes d’une prochaine exposition.

Du samedi 17 mars au dimanche 15 avril prochain, la galerie de l’Office du Tourisme proposera au public une exposition de la Province de Namur se rapportant à la première guerre mondiale, sur le thème du «brassage des populations en 1914-1918».

Deux volets consacrés à l’entité seront plus précisément développés: l’accueil en 1917 de plusieurs centaines de Français de la ville de Lens où se préparait une contre-offensive alliée, et l’exode d’une famille de Silenrieux en France.

Réfugiés français

Le 13 mars 1917 débarque chez nous un premier contingent de 200 personnes fait de femmes, enfants et vieillards qui sont répartis dans des familles de Cerfontaine. Des familles pourtant déjà privées de tout depuis plus de deux ans et demi. Néanmoins, chaque Cerfontainois apporte sa quote-part: un lit, une couverture, des vêtements, des ustensiles de cuisine qui serviront bien à ces pauvres gens qui n’avaient pu emporter qu’un baluchon de 10 kg maximum.

Ainsi, Albert Havart, 16 ans à l’époque, qui reviendra se marier chez nous en 1923, raconte que sa famille fut répartie dans quatre maisons différentes avant de pouvoir se réunir par la suite dans un seul logement.

Exode

L’autre partie de l’exposition concerne la famille Bouillot, de Silenrieux, partie sur les routes de France pour un exode de 4 ans et demi. Cette famille comprend les parents et trois enfants dont Léona, l’aînée, veuve d’Augustin Rouard, garde-chasse tué par un braconnier au Ri Jaune en 1911, ses frères Vladimir, 14 ans et Marc, 13 ans. Ce dernier décédera en 1918 des suites d’une blessure alors qu’il travaillait dans une usine d’armement. Léona va se remarier avec un compatriote, originaire de Biesme. C’est sa petite-fille qui est venue visiter le Musée de Cerfontaine en 2013 et qui a fourni de nombreux éléments sur sa grand-mère silenrivaine, qui était en contact avec d’autres réfugiés et des soldats originaires de Silenrieux.

À l’occasion de cette exposition sera publié un cahier sur l’épopée de cette famille. D’autre part, le public pourra acquérir des ouvrages sur les soldats de 1914-1918 de chacune des localités de l’entité, en plus du livre de 341 pages et 120 photos concernant Cerfontaine durant la première guerre mondiale, paru en 1985.

Rappelons que l’entrée à l’exposition est libre et ce, chaque jour de 9 h 30 à 17 h 30.

Renseignements: musee.cerfontaine@skynet.be ou sur la toile: www.histoire-esm.eu

La source: http://www.lavenir.net/cnt/dmf20180304_01134709/accueil-et-exode-entre-1914-et-1918
Site web    
Répondre
Vous n'êtes pas autorisé à écrire dans cette catégorie
1 Utilisateur en ligne : 0 Administrateur, 0 Modérateur, 0 Membre et 1 Visiteur Utilisateur en ligne : Aucun membre connecté