forum

Allié et Axe » Les avions bombardiers

Administrateur

rank_admin.png

Avatar

Inscrit le: 27/12/2013

Messages: 9638

Le 26/06/2018 à 08h07
Les bombardiers stratégiques alliés

Distance franchissable (Depuis le pôle Nord)
Boeing B-29 Superfortress 9380 km
Consolidated B-24H Liberator 5955 km
Avro Lancaster B.I 4315 km
Short Stirling Mk III 3750 km
Boeing B-17G Flying Fortress 3220 km


La distance franchissable
Concevoir des bombardier stratégiques était une tâche ardue. L'allègement des cellules, les progrès de l'aérodynamique et l'augmentation de la puissance des moteurs permirent d'accroitre la charge utile. Mais la répartition de cette charge utile entre rayon d'action (carburant), charge offensive et armement défensif nécessitait des choix difficiles.

L'Avro Lancastyer produit à 7300 exemplaires était le seul bombardier allié capable d'emporter les bombes géantes Tallboy (5 tonnes) et Grand Slam (10 tonnes)
Site web    

Administrateur

rank_admin.png

Avatar

Inscrit le: 27/12/2013

Messages: 9638

Le 09/07/2018 à 19h04
Les bombardiers stratégiques alliés

Formation, plafond pratique et vitesse
Boeing B-17G Flying Fortress 10850m (35600 pieds) 462 km/h
Boeing B-29 Superfortress 9710m (31850 pieds) 576 km/h
Consolidated B-24H Liberator 8535m (28000 pieds) 467 km/h
Avro Lancaster B.1 7460m (24475 pieds) 452 km/h
Handley Page Halifax B.III 7315m (24000 pieds) 454 km/h
Shot Stirling Mk III 5030m (16500 pieds) 410 km/h


La formation en box:
Le box avait une double fonction: il assurait une protection optimale face à la chasse allemande, en même temps qu'il permettait un bombardement concentré. la formation était étagée de façon à opposer un volume de de feu maximal, quel que soit l'axe d'attaque des chasseurs ennemis.

- La box supérieur était constitué de trois éléments étagés en altitude mais aussi décalés latéralement (en direction du soleil). L’élément supérieur (High Element) volait plus haut que l’élément de tête, et légèrement en retrait. Il couvrait le dispositif contre les attaques venant de dessus.
- La box du milieu était piloté par le chef de dispositif, l'élément de tête volait légèrement en avant des deux autres. De par sa position centrale, il était le mieux protégé. Le Lead Element était responsable de la navigation et de la cohésion de l'ensemble de la formation, il devait notamment ajuster sa vitesse pour permettre aux autres éléments de conserver leur position
- La box inférieur (Low Element) comme l'élément supérieure, était plus vulnérables aux attaques que l'élément de tête. Il était de plus confronté aux dangers des bombes largués par de dernier, dont les avions volaient un peu plus haut et un peu en avant de lui.


Le plafond pratique
De jour comme de nuit, les altitudes élevées auxquelles volaient les bombardiers alliés les mettaient hors d'atteintes de la Flak légère et moyenne (mais de la Flak lourde) et les rendaient plus difficiles à intercepter, en particulier pour les chasseurs japonais dont les performances étaient très diminuées aux altitudes auxquelles volaient les B-29. Les équipages de Lancaster et de Halifax se réjouissaient lorsque des Stirling devaient participer à la même missions qu'eux, volant plus bas, et donc plus faciles à intercepter, les infortunés Stirling allaient attirer sur eux le gros des chasseurs allemands...

La vitesse
Quoique relativement rapides et volant à très hautes altitude, les quadrimoteurs américains ne pouvaient compter sur leur vitesse pour échapper aux chasseurs ennemies. Leur défense reposait avant tout sur la puissance de leur armement défensif et l'efficacité de leurs blindages. De nuit, la survie des bombardiers anglais dépendaient essentiellement de l'acuité visuelle des mitrailleuses et de l'habileté du pilote à esquiver les attaques des chasseurs de nuit. La maniabilité du Lancaster était un atout précieux dans ces manœuvres d'esquive.
Site web    
Répondre
Vous n'êtes pas autorisé à écrire dans cette catégorie
1 Utilisateur en ligne : 0 Administrateur, 0 Modérateur, 0 Membre et 1 Visiteur
Utilisateur en ligne : Aucun membre connecté