forum

Et après » Hommage à deux aviateurs abattus

Administrateur

rank_admin.png

Avatar

Inscrit le: 27/12/2013

Messages: 10140

Le 22/09/2018 à 15h10


Ils avaient tous les deux 23 ans. Leur avion a été abattu par les Allemands en août 1914 à Marcq. Un hommage leur a été rendu.

Le 22 août 1914, deux aviateurs britanniques, le sous-lieutenant Vincent Wtaerfall, du régiment East yorkshire, et le lieutenant Charles Bayly, du régiment Royal Engineers, étaient abattu par les Allemands dans le ciel enghiennois.

Leur appareil, un AVRO 504 de la 5e escadrille, s’écrasait dans la campagne marcquoise ne laissant aucune chance aux deux jeunes hommes âgés de 23 ans. Il s’agissait du premier avion allié abattu sur le front. «Leur avion décolla de Maubeuge à 10h16 afin de surveiller l’avancée de l’ennemi dans la zone de Marcq-Ath, explique Clément Crohain. À 11 heures, ils survolèrent une troupe allemande composée de cavaliers et de compagnies d’infanterie. Des coups de fusil éclatèrent. L’avion fut atteint et s’écrasa. Les deux hommes d’équipage furent tués et inhumés sur place par les Allemands. Ils furent plus tard placés dans un caveau au cimetière communal de Labliau où ils reposèrent jusqu’en 1924 lorsque l’Imperial Graves Commission transféra leurs restes au cimetière militaire inclus dans le cimetière communal de Tournai, où ils reposent encore.»

Une arrivée en hélicoptère

Pour commémorer cet événement historique, une stèle a été érigée à la rue Moulin du Chêne, il y a quatre ans, à l’endroit où les deux aviateurs ont perdu la vie. Afin de célébrer le centenaire de la fin de la Grande Guerre, une cérémonie très touchante y a été organisée récemment avec, en point d’orgue, l’arrivée en hélicoptère des gerbes de fleurs.

«J’ai souhaité cette arrivée par hélicoptère, parce qu’il y a 104 ans, les deux premiers aviateurs héroïques de la R.A.F., Vincent Waterfall et Charles Bayly, suivirent involontairement la même route lorsque leur avion de reconnaissance, et donc, non armé, fut lâchement abattu par les troupes des soldats allemands, indique Christian Deglas, conseiller communal et historien local. En déposant cette couronne de fleurs, c’est un peu comme si c’étaient les deux militaires anglais qui l’auraient apportée.»

L’émotion était donc palpable pendant toute la cérémonie qui fut rehaussée par la présence musicale du Band of Liberation & Pipes, venu spécialement des Pays-Bas.

Une commémoration qui en appellera d’autres puisque, par la voix de Clément Crohain, la Société Royal «Union des Groupements Patriotiques de Petit-Enghien, Marcq, Labliau» s’engage à «ce que chaque année, dans notre programme, la date du 22 août 1914 et les hauts faits de ces deux officiers britanniques soient honorés et qu’ainsi ils restent gravés dans les mémoires de toutes les générations, au même titre que tous nos concitoyens tombés au champ d’honneur de ces deux conflits.»

La source: https://www.lavenir.net/cnt/dmf20180921_01229369?pid=4006513
Site web    
Répondre
Vous n'êtes pas autorisé à écrire dans cette catégorie
1 Utilisateur en ligne : 0 Administrateur, 0 Modérateur, 0 Membre et 1 Visiteur Utilisateur en ligne : Aucun membre connecté