forum

Et après » Un Armistice dédié aux enfants et à l’avenir

Administrateur

rank_admin.png

Avatar

Inscrit le: 27/12/2013

Messages: 10197

Le 12/11/2018 à 17h34


Ni têtes couronnées, ni ambassadeurs pour le centenaire, mais la mise en valeur de talents locaux. Les cérémonies ont été riches en symboles.

À Comines-Warneton, les cérémonies du centenaire de la Grande Guerre se sont transformées en hommage aux soldats qui ont défendu notre liberté, avec une volonté affichée de transmettre le flambeau aux générations futures. Voilà pourquoi les enfants ont été si fortement impliqués tant le vendredi soir que le dimanche matin.

Chaque stèle décorée

L’équipe de Plugstreet 14-18 a orchestré le projet intitulé «Un coquelicot, en mémoire de nos héros».

«Les élèves de primaire des écoles de l’entité ont reçu le matériel afin de confectionner des coquelicots, précise Eveline Verstraete. Depuis la mi-septembre jusqu’à cette semaine, les élèves ont déposé un coquelicot sur les 5 714 stèles de soldats enterrés dans les vingt cimetières militaires de l’entité.»

Vendredi, sous le coup de 18 h, les derniers coquelicots ont été déposés par les enfants dans l’antre du mémorial britannique pour les 11 447 soldats dont la dépouille n’a pas été retrouvée. La cérémonie était empreinte de sobriété et de respect. Du côté des personnalités, notons la présence de Rudy Demotte, ministre-président de la Fédération Wallonie/Bruxelles, du lieutenant-colonel Vandromme pour le ministère de la Défense et de l’attachée de l’ambassade d’Allemagne, de même qu’une autre de Nouvelle-Zélande. Dans la foulée, 80 ballons ont été envoyés vers le ciel, portant symboliquement 80 messages de paix recueillis au centre d’interprétation.

Les discours ont été prononcés par Marie-Eve Desbuquoit et Rudy Demotte. Si la première a mis l’accent sur le fait de ne pas oublier, le second a axé son texte sur la nécessité de demeurer vigilants face aux montées des nationalismes.

Un chêne, symbole de puissance et de longévité, a été planté à proximité du centre d’interprétation. Il a été recouvert de terre prise par les enfants dans les vingt cimetières militaires et sur les tombes des soldats reposant dans les cimetières civils.

Une heure de cérémonie sobre et efficace, centrée sur les enfants, avec le désir de ne jamais revivre ces heures noires.

La source: https://www.lavenir.net/cnt/dmf20181111_01255311/un-armistice-dedie-aux-enfants-et-a-l-avenir/?utm_source=lavenir&utm_medium=newsletter&utm_campaign=regions_walloniepicarde&utm_content=regionnews&M_BT=109840083889
Site web    
Répondre
Vous n'êtes pas autorisé à écrire dans cette catégorie
1 Utilisateur en ligne : 0 Administrateur, 0 Modérateur, 0 Membre et 1 Visiteur Utilisateur en ligne : Aucun membre connecté