forum

Et après » 11-Novembre. Hommage à François Le Dortz

Administrateur

rank_admin.png

Avatar

Inscrit le: 27/12/2013

Messages: 10197

Le 13/11/2018 à 12h22


L’enfant du pays, François Le Dortz, a été célébré mercredi matin, par la maire, Yolande Kervarrec, et la gendarmerie.

Né à Baud le 27 novembre 1910, de Joseph Marie et Jeanne, il s’engage à 18 ans chez les fusiliers marins. Il servira durant trois ans dans la Marine nationale. Il intègre la gendarmerie pour servir dans la Garde mobile républicaine, puis la gendarmerie départementale où il est affecté à Ecouché. Démobilisé en 1940, il souhaite s’opposer à l’occupant allemand. En 1943, il adhère au groupe du docteur Pasquier et est rattaché au réseau Plan d’action tortue de Jacques Foccart.

François Le Dortz participe au transport d’armes et distribue de faux papiers. Mais l’étau se resserre, la Gestapo mène des rafles et, en mai 1944, elle vise le Plan d’action tortue. Le 22 mai, à 8 h, François Le Dortz est arrêté à la gendarmerie par Bernard Jardin, chef des Français opérant pour la Gestapo. Il est détenu, roué de coups jusqu’au 1er juillet 1944, et est ensuite dirigé à Compiègne ; il est enfermé au camp de Neuengamme. Envoyé à Bremen-Farge, il subit le travail forcé au sein d’un komando. Le 3 mai 1945, l’Armée Rouge délivre les prisonniers, mais sa santé est très fragile. Rapatrié à l’hôpital Necker à Paris le 26 juin 1945, il décède le 10 juillet.

Les élèves de la gendarmerie ont défilé dans les rues de la commune, mercredi midi, après une cérémonie très solennelle, en présence de sa famille, ses descendants, ses amis. Une exposition retraçant son histoire est visible à côté du monument aux morts.

La source: https://www.letelegramme.fr/morbihan/saint-barthelemy/11-novembre-hommage-a-francois-le-dortz-11-11-2018-12130266.php
Site web    
Répondre
Vous n'êtes pas autorisé à écrire dans cette catégorie
1 Utilisateur en ligne : 0 Administrateur, 0 Modérateur, 0 Membre et 1 Visiteur Utilisateur en ligne : Aucun membre connecté