La résistance

Quand on évoque la seconde guerre mondiale, l’honneur vient de suite à une pensée sur les faits marquants de la seconde guerre mondiale. Mais il y a quelque chose de disproportionnée à traiter. D’un coté les Alliés (Américains, Anglais, Belges, Canadiens, etc…) et de l’autre l’Axe (Allemagne, Italie, & autre belligérant de l’époque), avec une armada bien armée et organisée. Et entre les deux, la résistance.

Cette résistance dont on en parle peu.
Cette résistance qui a travaillé dans de multiples tâches comme les renseignements, les lignes d’évasion, la propagande, etc…
Cette résistance pas ou peu armée, souvent divisées.
Mais tous motivés pour se débarrasser de l’ennemi qui sema la terreur, l’humiliation et l’horreur pendant l’occupation.

A mon arrière grand-père Gaston Place ex-prisonnier de guerre en 40-45 et au beau-frère de ma grand-mère Lutte Oswald Jette Section Genappe Prisonnier au Stalag XVIIB du 28 mai 1940 au 3 juin 1945 et soldat du 1er Régiment des Chasseurs à Pied.