Basecles – Si long d’ Basèque

1. Acoutez bié, vous les geins dé m’villôge E jou’ pét’etr’ vo pourr’wuie l’éprouver E l’nwôr chagrin qu’vo lisiez d’ssus m’visôge D’tr’ dé Basèqu’ si 1ongmint séparé. Quand on est d’dins, jamais on n’sé figure E l’plach’ dé diôl’ qué d’dins no coeur il a Vivr’ long d’Basèqu’ é ch’t’enn’ fameus’ blessure Rié qu’ d’y pinser sintez comme é m’coeur bat…               } bis
2. J’arvois quéqu’fois in m’él’vant au matenne Tous les ouviés à pied ou b’à vélo Pa l’ru’ d’Condé s’in dallant qué leu trenne Leu gross’ malett’ ballotant d’ssus leu dos. J’ar’vois l’s’infants ar’vénant d’leu n’école Rimplisant l’ru’ dé leu joyeux ébats, A c’ moumint là é m’tiett’ dévié tout’ drôle, Rié qu’ d’y pinser sintez comme é m’coeur bat…               } bis
3. E jou’ bétôt, j’m’in rirai à Basèque J’irai ar’vi’ tous ses fayés tournants Ses nouvel1’s ru’s bié droit’s éyé bié sèques Ses viés quartiers éyé ses coins charmants… J’irai ar’bwôre enn’ bonn’ grand’ pint’ dé bière Ses cabarets n’sont t’y nié fait pou cha, Viv’mint c’jou’ là, y faut mieux rir’ qué d’braire, Rié qu’d’y pinser, sintez comme é m’coeur bat…               } bis