Le néo-nazisme

Il est important pour le lecteur de comprendre que cet article n’est pas dédié et ne prend pas en charge toutes les croyances révisionnistes ou néo-nazis et ne glorifie pas la guerre.

Le terme néo-nazisme fait référence à l’idéologie et mouvement du national-socialisme où il disparu en 1945, avec la mort d’Adolf Hitler et la chute du IIIe Reich.

Le néonazisme doit être vu comme une résurgence de l’idéologie nationale-socialiste après 1945, dans une version moins conceptualisée, moins réfléchie. La référence à Hitler et au IIIème Reich y sont omniprésentes. Il fait la promotion de la défense de la race « blanche », et non plus comme durant la guerre de la seule composante nordique, même si elle reste très prégnante.

Nous trouvons fréquemment les tags suivants dans les zones où se trouvent des néonazis : « mort aux youpins » ; « mort aux négros » ; « mort aux arabes », « mort aux bougnoules » ; « tonton Hitler » ; « vive l’holocauste », « white power », « SS », « HH », etc. Le néonazisme est violemment homophobe, raciste et antisémite, et négationniste.

Les autres symboles sont la croix gammée, le 88, le 14, le 311, le 18 (1 comme la première lettre de l’alphabet A, et 8 comme la 8e, H : Adolf Hitler). Des organisations internationales fédérant des groupes néonazis de plusieurs pays sont apparues à diverses époques, comme le Nouvel ordre européen en 1951, ou la World Union of National Socialists en 1962.

Actuellement, le néonazisme est présent un peu partout dans le monde, durant l’été 2004, au cours d’un match du championnat d’Europe de football opposant l’Allemagne aux Pays-Bas, des supporters allemands ont brandi le Reichskriegsfahne, un drapeau de la Seconde Guerre mondiale interdit en Allemagne. Tout au long du match, une minorité de supporters allemands s’est fait remarquer par des chants homophobes destinés aux Néerlandais1 ;
sur Internet, existent des forums où des personnes se revendiquant « aryennes » expriment leurs opinions racistes et néonazies. Très organisée, cette communauté aborde tous les sujets (idéologies, religions, politiques intérieures et extérieures de divers pays, environnement, législations, histoire, musiques, distractions, etc.).

Il importe de distinguer dans le néonazisme deux courants ne se fréquentant guère. L’un se veut essentiellement politique, l’autre constitue bien davantage une attitude générale de refus, volontairement provocateur, de certains aspects de la société actuelle. Dans Rêve de fer, l’écrivain Norman Spinrad mentionna cette deuxième mouvance, parlant de ceux « qui sont néonazis en 1995 pour la même raison qu’ils auraient été punks en 1980 » et marqueraient selon lui « davantage d’intérêt pour les décorations flamboyantes que pour la politique et l’économie »

  1. La croix celtique écourtée (White Power) : symbole solaire européen par excellence, représentant la course du temps, les saisons, le cycle de la vie jusqu’à la mort, l’héritage des peuples européens apparenté à la roue solaire, symbole païen millénaire détourné ;
  2. La rune d’Odal : symbole nordique d’honneur et de fidélité à l’héritage des ancêtres ; elle est ici dite « pattée », les pattes étant les deux branches remontant à ses extrémités. La rune d’Odal pattée était, sous le IIIe Reich, le symbole des Jeunesses hitlériennes ;
  3. Le poing blanc : symbole du combat des peuples indo-européens pour leur survie ;
  4. La croix de fer avec croix gammée, à ne pas confondre avec la croix de Malte ;
  5. La Sieg Rune (« rune de la victoire »), symbole de la SS : symbole du soleil, de la victoire et du feu, repris par les nazis ;
  6. La Totenkopf (« tête de mort ») : l’insigne que portaient les SS.




International
Blood and Honour
Nouvel ordre européen (mouvement néonazi paneuropéen)
Stormfront
Union mondiale des national-socialistes (internationale néonazie)

Afrique
Afrikaner Weerstandsbeweging – Afrique du Sud
Blanke Bevrydingsbeweging (en) – Afrique du Sud

Amérique
Amérique du Nord
Aryan Nations – États-Unis et Canada
Hammerskins – États-Unis et Canada

Canada
Aryan Guard
Heritage Front
National Socialist Party of Canada
Northern Alliance (Canada)

États-Unis
Alliance nationale
Coalition nationaliste
Fraternité aryenne
Front nationaliste
Heathens Motorcycle Club
Gallows Tree Wotansvolk Alliance
Ligue de Défense Chrétienne
Ligue national socialiste
Mouvement Créativité (anciennement Église mondiale du Créateur)
Mouvement national-socialiste
National Socialist American Labor Party
National Socialist Freedom Movement
National Socialist Vanguard
National Vanguard (American organization)
Nazi Lowriders
NSDAP/AO (1972)
Parti national socialiste du Maryland
Parti nazi américain
Resistance Records
Revolutionary Order of the Aryan Republic
Sadistic Souls Motorcycle Club
The Creativity Alliance
The Forssaken Motorcycle Club
White Aryan Resistance
White Revolution

Amérique latine
Carecas do ABC (ABC region Skinheads) accepte des membres Afro-brésilien- Brésil
Front nationaliste mexicain1
Mouvement national-socialiste du Chili (espagnol : Movimiento Nacional-Socialista de Chile) – parti chilien inspiré du nazisme allemand
Neuland, un violent groupe néonazi actif depuis la dernière partie de la première décennie du 21e siècle. Brésil
New Triumph Party (en), un parti nationaliste considéré comme néonazi – Argentine
Orgullo Skinhead, le National Revolutionary Front of Uruguay et Poder Blanco étaient trois organisations néonazies actives à la fin des années 1990 et au début des années 2005. Uruguay

Asie
Association National-Socialiste – Taïwan
Ligue aryenne – (National Socialist Aryan League – NSAL) – Iran
Parti Azur (en) – Iran
Iran National-Socialist Workers Party
Tsagaan Khass – Mongolie
Yellowside 28 – Japon

Europe
Aube dorée (Chrysi Avgi) – Grèce
Kärntner Heimatdienst (Carinthian Homeland Service) – Autriche
Kameradschaftsring Nationaler Jugendverbände – Autriche
Mouvement de la fierté national bosniaque (Bosanski Pokret Nacionalnog Ponosa; BNMP)
Alignement national – Serbie
Action Front of National Socialists/National Activists
Artgemeinschaft
Autonome Nationalisten
Deutsche Heidnische Front
Free German Workers’ Party
German Alternative (en)
Gesinnungsgemeinschaft der Neuen Front
Nationalist Front (en)
Nationalsozialistischer Untergrund
National Offensive (en)
Parti national-démocrate d’Allemagne
Parti socialiste du Reich
Wiking-Jugend

Belgique et Pays-Bas
Bloed, Bodem, Eer en Trouw – Flandres
Blood and Honour Vlaanderen
Dutch Peoples-Union (en) (Nederlandse Volks-Unie) – Pays-Bas
L’Assaut- Belgique
Racial Volunteer Force (en) – Belgique
Vlaamse Militanten Orde – Flandres
Westland New Post – Belgique

Danemark
Danish Front
Danmarks Nationalsocialistiske Bevægelse (en) (National Socialist Movement of Denmark)

Espagne
Alliance nationale

France
Cellule autonomiste et totalitaire Tiwaz 2882
Fédération d’action nationale et européenne
Nomad 88
Combat 188
Front de défense de la France9

Italie
Veneto Fronte Skinhead

Norvège
Heathen Front
Norges Nasjonalsosialistiske Bevegelse

Royaume-Uni
British Movement
British People’s Party
Column 88
Combat 18
NF Flag Group
International Third Position
League of St. George
Northern League
November 9th Society (en) (Aussi connu comme le British First Party)
National Socialist Action Party
National Socialist Movement
Racial Volunteer Force
White Nationalist Party

Russie
Organisation terroriste de combat
Format 18
Grande Russie (parti politique)
Société nationale-socialiste
Pamyat Nazi Party
Parti nationale-socialiste russe
Union nationale russe
Unité nationale russe
Union slave (parti politique)

Suède
Front National Socialiste
Party of the Swedes
Parti du Reich Nordique
Svenska Motståndsrörelsen – (Swedish Resistance Movement)

Ukraine
Assemblée sociale-nationale
Bataillon Aidar
Bataillon Dnipro
Patriote d’Ukraine
Régiment Azov
Secteur droit
Social-National Party of Ukraine
Union nationale de l’Ukraine
Union panukrainienne « Liberté »

Océanie
Action nationale (Australie)
New Zealand National Front – Nouvelle-Zélande
Antipodean Resistance (en) – Australie
Mouvement nationaliste australien
Ligue de la jeunesse patriotique, une organisation jeunesse néonazie dont les membres se décrivent comme des nationalistes radicaux.
United Patriots Front